Classement Doing Business : le Gabon occupe à la 169ème place


Le gouvernement en conseil interministériel, mardi 4 février © gouvernement

Dans le classement Doing Business de l’année 2019, le Gabon occupe la 169ème place, une position moins reluisante qui découlerait de la situation du climat d’affaire non attrayant.

Pour améliorer cette situation, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a présidé mardi un Conseil interministériel avec pour seul point à l’ordre du jour l’examen de la feuille de route des vingt-trois réformes Doing Business du ministère de la promotion des investissements des partenariats publics-prives, chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires.

Les 23 réformes se résument sur sept indicateurs que sont entre autres, la Création des entreprises (5 réformes), l’Octroi du permis de construire (3 réformes), le raccordement à l’électricité (4 réformes), le transfert de propriété (3 réformes), le paiement des impôts (2 réformes), le commerce transfrontalier (2 réformes) et la Justice commerciale (4 réformes). Elles sont destinées à faciliter les procédures administratives aux opérateurs économiques.

La finalisation de ces réformes devrait impacter le positionnement du Gabon lors de la prochaine évaluation Doing Business 2021 de la Banque Mondiale. La prise en compte de ces réformes dans le rapport de la Banque Mondiale, nécessite qu’elles soient mises en œuvre au plus tard fin mars 2020 et implémentées durant trois (3) mois avant la date de notification le 31 mai 2020.

Engagés dans la voie de la compétitivité et de la facilitation des affaires, le gouvernement gabonais entent procéder à un maximum de réformes pour améliorer l’environnement des affaires et permettre de lutter plus efficacement contre le secteur informel, tout en favorisant la croissance économique.

Antoine Mayombo 





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire