Coronavirus: le bilan grimpe à 490 morts en Chine | Africa Guinee


Le nombre de cas confirmés de contamination par le nouveau coronavirus en Chine a atteint 24 324. Après un premier décès sur son territoire, Hongkong va imposer une quarantaine obligatoire aux visiteurs venant de Chine.

Le nombre de décès confirmés dûs au coronavirus en Chine est passé à au moins 490 morts. Les autorités de la province du Hubei ont annoncé, mercredi, 65 nouveaux morts. Dans son point quotidien, la commission provinciale de la santé dans le Hubei (centre), foyer de la nouvelle épidémie, a aussi fait état d’une forte augmentation du nombre de personnes infectées, avec 3156 nouveaux cas confirmés. Cela porte à 24 324 le nombre de personnes affectées.

De nouveaux cas ont également été détectés hors de Chine. Au moins dix passagers d’un bateau de croisière que les autorités japonaises ont placé en quarantaine sont contaminés par le nouveau coronavirus, a annoncé mercredi la télévision NHK citant le ministère japonais de la santé.

Les autorités ont décidé de placer en quarantaine ce navire, le Diamond Princess, arrivé lundi soir dans la baie de Yokohama, près de Tokyo, avec 3711 personnes à bord. Elles ont entrepris de rechercher des cas de contamination à bord après que la pneumonie virale eut été détectée à Hongkong chez un ancien passager de ce bateau.

Les autorités japonaises ont entrepris dès mardi de détecter d’éventuels cas de contamination sur ce bateau. Des tests ont été réalisés sur trois groupes de personnes à bord: ceux qui présentaient des symptômes suspects, ceux qui avaient débarqué durant l’escale à Hongkong et ceux qui avaient été en contact avec le passager contaminé. Les 10 personnes testées positives ont été débarquées tôt mercredi et hospitalisées. Le reste des passagers et membres d’équipage sont sommés de rester à bord pour environ 14 jours.

Quarantaine obligatoire

Au lendemain de l’annonce d’un premier décès dû au coronavirus sur son territoire, Hongkong imposera à partir du 8 février une «quarantaine obligatoire» de 14 jours à tous les visiteurs venant de Chine continentale. «La mesure est dure. Mais après cette annonce […] je crois que le nombre d’arrivées diminuera» de lui-même, a dit Carrie Lam, cheffe de l’exécutif local, sans offrir de détails sur la mise en œuvre de la mesure. 

Deux grandes compagnies aériennes américaines, United et American Airlines, ont annoncé mercredi la suspension temporaire de leurs vols à destination de Hongkong, l’un des plus importants aéroports du monde.

Deux avions quittent Wuhan pour les Etats-Unis

Deux nouveaux vols rapatriant des ressortissants américains ont quitté Wuhan pour les Etats-Unis, a annoncé mardi soir le département d’Etat américain. Ces deux vols transportent en tout plus de 305 passagers. Cela porte à «plus de 500» le nombre de personnes évacuées par avion par Washington, selon un responsable américain. Un premier vol avec 195 Américains avait en effet quitté Wuhan la semaine dernière. Tous les passagers avaient été placés en quarantaine obligatoire, la première décrétée par l’Etat fédéral depuis les années 1960.

Cette fois encore, «tous les voyageurs ont été soumis à des examens pour repérer d’éventuels symptômes à l’aéroport avant le départ», et seront placés en «observation médicale» à leur arrivée, a précisé à l’Agence France-Presse (AFP) le responsable américain.

«Le département d’Etat continue de travailler» avec «les homologues chinois pour organiser un ou plusieurs vols supplémentaires pour les Américains désirant rentrer aux Etats-Unis depuis Wuhan», a-t-il ajouté, évoquant un départ fixé pour l’instant à jeudi.

Ce responsable a aussi prévenu que le ou les départs de jeudi étaient les derniers prévus à ce stade. Lundi, les autorités américaines avaient fait savoir qu’elles préparaient d’autres vols d’évacuation. L’armée américaine est prête à héberger un millier de personnes susceptibles d’être placées en quarantaine.

AFP



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire