Des défaillances dans l’entretien des installations électriques – IWACU


Mardi 4 février, à l’occasion d’une interview à la presse, Siméon Habonimana, directeur général de la Regideso, s’est expliqué sur les coupures de courant régulièrement constatées dans plusieurs localités de la mairie de Bujumbura.

Selon Siméon Habonimana, le délabrement des installations de la Regideso dans la ville de Bujumbura est à la base des coupures intempestives de courant dans plusieurs quartiers de Bujumbura. Le patron de la Regideso ne nie pas que « des défaillances d’employés » ont eu lieu dans l’entretien des installations, mais tient à rassurer : « Un projet de réhabilitation complète des installations électriques est à l’œuvre actuellement et son étude de faisabilité a été confiée à un bureau d’analyse étranger qui rendra son rapport prochainement ». Et d’expliquer que ce projet permettra de mieux identifier les pannes de courant et d’exercer un meilleur contrôle sur les techniciens en charge de réparer ces pannes.

M. Habonimana a également informé que la Regideso est en rupture de stock pour ce qui est du remplacement des câbles souterrains. Pour le moment, la société recourt à un réseau aérien « en attendant la réfection totale du réseau électrique ».



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire