Epidémie de coronavirus : « La Chine a les capacités et les ressources pour venir à bout de cette épidémie », Li Jian, ambassadeur de Chine au Burkina


L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso avec, à ses côtés, la représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a animé une conférence de presse sur l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement en Chine et les mesures prises par son pays pour y faire face. C’était ce mardi 4 février 2020 au sein de la représentation diplomatique de la Chine à Ouagadougou.

Depuis plusieurs semaines, la Chine est touchée par une épidémie de coronavirus qui a fait à ce jour 426 décès sur 20 527 cas confirmés et 23 214 cas suspects. La ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie, déplore 313 décès sur 6 384 cas confirmés. Face à cette épidémie qui gagne rapidement du terrain, la Chine a déployé les grands moyens.

Ainsi, face au nombre important de contaminés, en dix jours seulement, l’Empire du milieu a construit un hôpital de 1 000 lits qui a ouvert ses portes ce 3 février 2020 pour prendre en charge uniquement les malades du coronavirus. Un autre hôpital de 1 600 places, lui aussi construit en un temps record, ouvrira ses portes ce 5 février 2020. Un stade et deux centres d’exposition ont également été aménagés en hôpitaux supplémentaires de plus de 3 000 lits. 52 équipes médicales d’autres provinces chinoises, avec plus de 6 000 médecins, ont été dépêchés dans la province de Hubei qui est la plus touchée, pour appuyer le personnel médical local.


Et ce sont tous ces efforts qui ont permis, selon l’ambassadeur Li Jian, la guérison de 717 malades du coronavirus.

A cela s’ajoutent les mesures d’isolement prises pour contenir le virus. Toute la province de Hubei, avec l’ensemble de ses villes, est en train d’être mise en quarantaine. Ce qui a permis de réduire les risques de contamination et de contrôler la propagation du virus. Et si à Wuhan, les transports publics (bus, avion, train, bateau) ont été suspendus, la ville est néanmoins approvisionnée en matériel et en vivres par des voies spécifiques.

Et de l’avis du diplomate, toutes ces mesures et la réponse de la Chine face au virus sont à mettre à l’actif de toute la population mobilisée pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. « Depuis l’apparition du virus, toutes les ressources humaines de la Chine se sont mobilisées pour apporter une réponse rapide et efficace. La semaine dernière était la fête du printemps chinois. C’est la fête traditionnelle la plus importante de l’année pour les Chinois. Normalement, c’est un moment de joie, de communion familiale et de repos. Mais cette fois-ci, des millions de Chinois ont décidé de rester à leurs postes et de travailler jour et nuit afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie », a souligné Li Jian.


Et d’ajouter : « Si nous avons pu contenir la propagation du virus en Chine, c’est parce que nous avons réussi à concentrer énormément de ressources et d’énergie de tout un vaste pays avec la discipline, l’abnégation et le dévouement du Parti communiste chinois et du peuple chinois ».

Toutefois, l’ambassadeur dit déplorer le traitement de l’information sur l’épidémie qui est fait par certains médias occidentaux. Ces médias, selon l’ambassadeur, se focalisent sur la question des droits de l’homme et véhiculent des appels au boycott de la Chine, alors que le virus ne connaît pas de « frontière ni de couleur de peau ». « Je pense que notre conviction, nos sacrifices et nos efforts doivent être non seulement respectés, mais aussi appréciés par tout le monde. Pour cette raison, nous ne pouvons pas accepter que certains pays et certains médias internationaux aillent jusqu’à utiliser cette épidémie pour atteindre leurs objectifs politiques », a-t-il affirmé.

La Chine aux côtés du Burkina pour faire face à une éventuelle apparition du coronavirus

A en croire Dr Alimata Jeanne Diarra/Nama, représentante résidente de l’OMS, le Burkina Faso finalise actuellement son plan de préparation et de riposte au coronavirus. Pour la mise en œuvre de ce plan, le pays aura besoin de l’appui financier et technique de ses partenaires. Sur ce point, le Burkina Faso peut compter sur la Chine, rassure l’ambassadeur qui précise que la mission médicale chinoise et l’ambassade de Chine ont mené des consultations régulières avec le ministère de la Santé, celui des Affaires étrangères, la représentation de l’OMS et d’autres institutions.

Il ajoute que la mission médicale chinoise partagera des informations techniques sur la prévention, le traitement, la surveillance ainsi que des analyses de laboratoire du coronavirus à leurs collègues burkinabè. L’ambassade a aussi établi un système de suivi de la santé des ressortissants chinois au Burkina Faso et pour ceux qui viennent d’arriver, il leur a été demandé de se mettre en quarantaine pour au moins 14 jours, en vue de minimiser tout risque de contamination.

Et pour clore son propos, l’ambassadeur Li Jian a assuré que son pays a les capacités et les ressources nécessaires pour venir à bout de cette épidémie de coronavirus.

Justine Bonkoungou

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire