Kabuya à l’OVD : « S’il se révèle qu’il y a ceux qui ont été payés sans travailler convenablement leur place sera en prison »


Le secrétaire général a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya a, au cours de la matinée politique de ce mercredi 5 février, mis en garde les agents de l’Office de voirie et drainage (OVD) ainsi que d’autres entreprises qui travaillent dans le cadre des travaux de 100 jours.

Augustin Kabuya déplore la lenteur dans l’évolution de ces travaux.

« Que ces gens qui travaillent ou encore ces entreprises ne soient pas surpris de voir l’UDPS réclamer leur départ au profit des autres », a déclaré Augustin Kabuya, avant de poursuivre :

« Si après les enquêtes, il se révèle qu’ils ont bouffé de l’argent sans travailler convenablement, leur place sera à la Prison de Makala. La comédie a trop duré, tout est fait et planifié pour que la population vomisse le Chef de l’Etat. Mais de notre côté, nous n’allons pas permettre cela. Nous ferons la pression pour que nos amis de l’OVD qui ont pris de l’argent sans travailler soient démis de leur fonction ».

Le programme de 100 jours était au départ chiffré à 304 millions USD, et avait prévu des travaux de construction ou de réhabilitation des infrastructures de base dans plusieurs coins du pays et l’amélioration des conditions de vie des Congolais.

 

Mais ces montants ont atteint 422 millions USD selon l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP), dépenses non autorisées par le parlement. Une année après l’investiture de Felix Tshisekedi, la plupart de ces chantiers peinent à être achevés.
Certains chantiers notamment celui de Pompage avaient été lancés sans les études de faisabilité.
Les travaux avaient été dictés par des proches du président Tshisekedi, tout en ignorant les avis de l’OVD, avait révélé son directeur général, Benjamin Wenga.
Ivan Kasongo



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire