Afrique-Coronavirus: Seuls deux laboratoires – l’un au Sénégal et l’autre en Afrique du Sud – disposent des réactifs nécessaires pour tester les échantillons


L’Afrique se prépare à une éventuelle arrivée sur le continent du coronavirus. Etant donné qu’il s’agit d’un nouveau virus, jusqu’au début de cette semaine, seuls deux laboratoires – l’un au Sénégal et l’autre en Afrique du Sud – disposaient des réactifs nécessaires pour tester les échantillons et ils ont servi de laboratoires de référence pour les pays de la région, a rapporté dans un communiqué l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Quatre autres pays (le Ghana, Madagascar, le Nigéria et la Sierra Leone) ont désormais indiqué qu’ils pouvaient également effectuer des tests. L’OMS envoie des kits à 29 laboratoires de la région, ce qui leur permettra de disposer d’une capacité de diagnostic du nouveau coronavirus et de pouvoir également tester des échantillons provenant des pays voisins. 

Jusque-là aucun cas confirmé de nouveau coronavirus n’a été signalé dans la Région africaine. Des efforts sont soutenus pour le renforcement des capacité de détection et et de prise en charge des cas suspects étant donné que le continent a des liens étroits avec la Chine qui se trouve à l’épicentre de l’épidémie. L’OMS estime que le nCoV-2019 représente un risque élevé pour la Région africaine. 

Depuis le 22 janvier 2020, l’OMS dit avoir reçu des dizaines d’alertes provenant de 20 pays concernant de possibles infections par le nouveau coronavirus. Une fois que les pays enquêtent sur ces alertes pour déterminer si elles répondent à la définition d’un cas suspect de nCoV-2019, des échantillons sont prélevés et envoyés aux laboratoires. 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire