Angola: Coronavirus menace les exportations de l’OPEP


Luanda — L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a tenu du 4 au 5 février une réunion extraordinaire pour évaluer l’impact de l’épidémie coronavirus, qui affecte principalement la Chine, mais aussi son impact sur le marché mondial de pétrole.

Selon l’agence AFP, l’épidémie de coronavirus en Chine a provoqué la préoccupation de certains pays de l’OPEP, très dépendant du géant asiatique pour la vente de leurs barils de pétrole.

Selon les données plus récentes de services douaniers chinois, l’Arabie Saoudite, leader de facto de l’OPEP, est le principal fournisseur de pétrole à la Chine, devant la Russie.

La Chine représente un quart des exportations totales de pétrole de l’Arabie saoudite et sa dépendance « est encore plus importante pour d’autres pays membres, comme Oman », a déclaré à l’AFP Michal Meidan, directeur du programme chinois de l’Institut d’études énergétiques de l’Université d’Oxford.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire