Cameroun: « Les populations voteront dans la sérénité »


Kildadi Tagieke Boukar, gouverneur de la région de l’Adamaoua.

Mr. le gouverneur de l’Adamaoua, a quelques jours de la fin de la campagne électorale, quelle est la température de votre région ?

Je crois qu’elle est bonne. Il y a de l’ambiance au sein des partis politiques en lice dont les candidats se comportent en gentleman. La campagne est ouverte et jusqu’à ce jour, nous n’avons pas enregistré des cas d’incidents. Nous pouvons dire que la région de l’Adamaoua va à ces élections dans la quiétude et la tranquillité. Je voudrais saluer les électeurs et toutes les parties prenantes pour cet état d’esprit positif et ceci nous amène à dire que la démocratie s’approprie bien dans notre région de l’Adamaoua.

Nous sommes dans la dernière ligne droite, quelles sont Avez-vous les dispositions sécuritaires prises afin qu’il n’y ait pas de dérapages le jour du vote ?

Notre sensibilité essentielle, c’est de garantir la sécurité, la paix, la tranquillité, le bon ordre. Et à ce jour, les mesures liées à ces aspects sont bel et bien prises avant, pendant et après les élections. Nous sommes prêts à sécuriser les bureaux de vote qui sont des endroits sensibles, les antennes électorales qui sont disséminées sur notre territoire, à sécuriser les commissions communales et départementales. Nous allons disposer nos éléments partout dans la région pour veiller au grain. Ceci permettra que les élections se déroulent sans difficultés ni incident voire sans anicroches.

Qu’attendez-vous des populations de l’Adamaoua le dimanche, 9 février prochain ?

Nous demandons aux populations de notre région de sortir massivement pour exercer leur droit de vote et de choisir par cet exercice les candidats qui vont diriger soit leur collectivités territoriales décentralisées, soit représenter la région à l’Assemblée nationale. Ceci parce qu’il s’agit des élections municipales et législatives qui pourront en bout de piste produire les conseillers municipaux et les députés. Les populations ont tout un intérêt à voter et attendre les résultats dans le calme. En ce moment, nous pensons qu’au lendemain de ces élections, la région aura ses élus sur la base de la transparence, la sincérité. Ce sera un Cameroun nouveau qui va naître après ces élections.

Puisque le processus de décentralisation va être accentué et nous attendons que les nouveaux hommes qui sortiront des urnes soient à même de conduire ce processus. Un processus qui s’entend comme responsabilisation des hommes à la base, la participation des forces vives à a gestion des affaires publiques au niveau local. Des hommes qui en un mot porteront le développement local vers la prospérité, le bien-être des populations. Les électeurs doivent donc aller sans hésitation dans les bureaux de vote parce que l’Etat leur garantit la sécurité de leurs mouvements parce que s’abstenir de voter serait une grande faute. En un mot, refuser de voter signifie rater son rendez-vous avec l’histoire.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire