En Allemagne, le centre-droit prend le pouvoir en Thuringe “par la grâce de l’extrême droite”



Au Parlement d’Erfurt, dans l’est du pays, les chrétiens-démocrates (CDU) et les libéraux (FDP) se sont alliés, le 5 février, à l’extrême droite pour faire barrage à la gauche et se hisser à la tête de l’exécutif régional. Une première depuis la fin du nazisme.

Élu par les fascistes”, titre Die Tageszeitung ce jeudi 6 février. La veille, l’élection du député libéral Thomas Kemmerich (FDP) comme ministre-président du Land de Thuringe, dans l’est du pays, avec les voix des chrétiens-démocrates (CDU) et d’Alternative pour l’Allemagne (AfD), a déclenché un séisme politique dans tout le pays.

À la une : la “poignée de main de la honte” (comme titrent de nombreux journaux, y compris le tabloïd Bild) entre Kemmerich et le leader régional de l’AfD, Björn Höcke, qui est aussi le chef du “Flügel”, l’aile la plus radicale du parti d’extrême droite. L’accession au pouvoir, “par la grâce de l’extrême droite”, d’un élu de centre droit ultraminoritaire sur les bancs de l’Assemblée régionale, dans le but de “faire barrage à la gauche” qui gouvernait le Land depuis cinq ans et s’apprêtait à reconduire sa coalition (Linke, sociaux-démocrates du SPD et écologistes), est “une atteinte à la démocratie” sans précédent depuis l’après-guerre, dénonce le quotidien berlinois de gauche, à l’instar de la plupart des journaux.

Des manifestations ont eu lieu hier à Erfurt et dans toutes les grandes villes du pays. Suite à cette “rupture de digue” inédite, “irresponsable” et “impardonnable”, une rencontre au sommet des dirigeants de la coalition au pouvoir à Berlin (CDUCSU et SPD) est prévue samedi 8 février pour envisager les suites à donner à cette “onde de choc” généralisée.

Source

Le journal alternatif Tageszeitung, ou Taz, est né en 1978 à Berlin-Ouest en réaction au terrorisme d’extrême gauche de la Fraction armée rouge (RAF). Il s’est imposé comme le quotidien de gauche des féministes, des

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire