FCC-CACH : « On sait en Belgique à quel point les gouvernements de la coalition ne sont pas toujours simples à réaliser » (PM Belge)


La Première ministre belge Sophie Wilmès a échangé avec son homologue congolais Sylvestre Ilunga ce jeudi 6 février 2020 à Kinshasa. La cheffe du gouvernement belge a reconnu la difficulté de réaliser le programme d’un gouvernement de coalition comme c’est le cas en RDC (FCC et le CACH).

C’est ainsi que M. Wilmès promet l’accompagnement de son pays afin de permettre à l’Etat congolais d’opérer les réformes prônées par l’exécutif national.

« Nous avons pu entendre le programme ambitieux qu’il (Gouvernement) s’est donné au bénéfice de la population. Et à ce titre, la Belgique en tant que partenaire dans un dialogue franc et bienveillant souhaite prêter assistance à ces réformes qui sont particulièrement ambitieuses. On a parlé de la pacification du territoire, des droits humains, de la condition de vie des citoyens, du climat des affaires. Ceci dans un climat favorable pour nos relations bilatérales, non seulement parce que ça cadre avec ce gouvernement qui est le résultat d’une alternance pacifique, le gouvernement de la coalition ; et on sait en Belgique à quel point les gouvernements de la coalition ne sont pas toujours simples à réaliser mais quand les réformes sont réalisées c’est au bénéfice de ceux qui votent pour nous.», a déclaré la Première ministre belge au cours d’une conférence conjointe avec son homologue congolais.

Cet avant-midi la Première ministre belge sera reçue par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi au Palais de la Nation.

Plusieurs organisations internationales notamment l’Union Européenne (UE) dont la Belgique est le pays « pilote » encouragent les nouvelles autorités à procéder aux réformes entre autres de la justice (Cour constitutionnelle) et des institutions d’appui à la démocratie telle que la CENI (Commission électorale nationale indépendante).

Le président Félix Tshisekedi a souligné la semaine dernière que l’année 2020 sera consacrée à l’action sur les principales réformes. Ces dernières porteraient entre autres sur l’amélioration du climat des affaires à travers la cellule présidentielle du climat des affaires et la justice.

Christine Tshibuyi

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire