Au sommaire de l’édition de ce Mercredi 05 Février 2020 “Amakuru y’Iwacu” – IWACU


-107ème jour de détention d’Agnès, Christine, Egide et Terence à la prison de
Bubanza. Ce 30 janvier, les quatre journalistes d’Iwacu ont écopé d’une peine de
deux ans et six mois d’emprisonnement. Ce lundi 3 février, après notification de leur
jugement, les quatre journalistes et leur avocat ont annoncé qu’ils allaient interjeter
appel.

-A l’issue de la célébration du vingt-neuvième anniversaire de l’adoption de la charte
de l’unité nationale, Abel Gashatsi, président de l’Uprona, estime que l’Unité entre
burundais est au beau fixe et s’exprimant à l’endroit des politiques dans le cadre du
scrutin prochain, il a affirmé que les élections ne sont pas une fin en soi. A cette
même occasion, l’Ombudsman burundais, Edouard Nduwimana, a appelé les
Bujumburais à lutter pour que Bujumbura mérite le titre de ‘capitale économique’.

-Le directeur général de la Regideso, Siméon Habonimana, a déclaré à l’issue d’une
interview à la presse ce mardi 4 février, que la vétusté des installations de la
Regideso est principalement à l’origine des coupures de courant intempestives dans
plusieurs localités de la Mairie de Bujumbura. Il annonce un projet de réhabilitation
complète de ces installations dont l’étude de réalisation sera publiée prochainement.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire