CPI/Affaire Gbagbo: la Chambre d’appel rendra sa décision «en temps voulu» (porte-parole)



Abidjan (Côte d’Ivoire) – La Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) rendra sa décision sur la mise en liberté sous conditions de Laurent Gbagbo et son co-accusé Charles Blé Goudé « après délibération en temps voulu », a dit vendredi à APA le porte-parole de la juridiction, Fadi El Abdallah.

Interrogé de savoir si l’audience du 6 février 2020 se poursuivra, ce jour, le porte-parole de la CPI Fadi El Abdallah, a répondu qu’ « il n’y a pas d’audience aujourd’hui (vendredi), la décision sera rendue après délibération en temps voulu ».

Pour le moment, dira-t-il, nous n’avons pas d’indication sur la date de la décision de l’audience sur la liberté restrictive imposée à MM. Gbagbo et Charles Blé Goudé, acquittés par la Chambre de première instance de la CPI en février 2019.

L’audience du 6 février 2020 intervient après une requête soumise le 7 octobre 2019 par laquelle M. Gbagbo demande à la Chambre d’appel de la CPI de réexaminer son arrêt du 1er février 2019, qui lui impose avec son co-accusé Blé Goudé des restrictions après leur acquittement.

Au cours de la session, le Conseil de M. Gbagbo a invité la Chambre d’appel à « reconsidérer » la décision de restriction de leur liberté sous conditions. Pour la défense, « il ne devrait pas être imposé de restrictions sur la liberté d’une personne acquittée qui devrait pouvoir exercer l’intégralité de ses droits ».

L’accusation a appelé la Chambre d’appel à « déclarer le procès entachés de vices et à annuler la décision d’acquittement » de MM. Gbagbo et Charles Blé Goudé, souhaitant que les conditions de restrictions soient maintenues et un nouveau procès ordonné.

L’audience du 6 février 2020 concerne la mise en liberté sous conditions. Le Bureau du procureur de la CPI a fait appel contre l’acquittement de MM. Gbagbo et Charles Blé Goudé. Leurs partisans qui attendent une libération totale et rapide devront encore attendre la décision sur ces deux actes.

AP/ls



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire