Délinquance juvénile : un élève poignarde un surveillant dans un lycée privé à Libreville


Le présumé bourreau du surveillant du lycée privé Paul Nyonda de Nzeg-Ayong  a été interpelé par les policiers du commissariat de Nzeng-Ayong © D.R

Un jeune homme, la vingtaine révolue dont l’identité n’a pas été révélée, visiblement sous le coup de la drogue,  a sauvagement poignardé jeudi  un surveillant du lycée privé Vincent de Paul Nyonda, communément appelé « ÉPI » de Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville.

Selon des  informations relayées par des réseaux sociaux, le jeune homme, du reste véritable gangster dans ses heures perdues,  aurait  refusé d’obtempérer à  l’ordre  donné par  le surveillant. Il était mal habillé et portait un pantalon inadéquat.

Le fameux élève qui s’est opposé à cette injonction,  aurait sorti son  couteau dissimulé dans son pantalon avant de le « loger dans le ventre du surveillant, puis dans le dos ». C’est grâce à l’intervention rapide d’autres élèves que le surveillant aura la vie sauve, indique-t-on.

Aux dernières nouvelles, le  pronostic vital du surveillant serait engagé. Le délinquant est   gardé à vue au commissariat de police de Nzeng-Ayong où dit-on ses parents défilent depuis hier pour vouloir payer la caution aux policiers afin de le libérer.

Camille Boussoughou



gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire