Laurent Skitt pour redorer l’image de la Sogatra


Vue des bus de la Sogatra

Nommé lors du dernier conseil des ministre, le nouveau directeur général de la Société gabonaise des Transports (SOGATRA), Laurent Skitt Okengue a été officiellement installé jeudi par le ministre des Transport, Armel Bounda Balonzi.

Si le challenge est de taille pour le nouveau manager de la SOGATRA, Laurent Skitt a une feuille de route bien définie par le gouvernement, notamment tout mettre en œuvre pour redorer la Sogatra en perte de vitesse depuis près d’une décennie.

« Vous devez dialoguer suffisamment avec les partenaires sociaux. Chacun doit travailler, chacun doit produire », a instruit le ministre des Transports,Armel Bonda Balonzi.

Sur cette donne, le nouveau manager se dit prêt à mobiliser toutes les forces vives de l’entreprise pour atteindre cet objectif. « La première chose, c’est la gouvernance, deuxième facteur clé du succès, c’est d’avoir des collaborateurs qui veulent véritablement travailler », a déclaré, M. Skitt.

Et contrairement à certains de ses prédécesseurs, l’homme semble partir sur une bonne base, au regard du bilan affiché par le directeur général sortant, Bruno Minko. En 11 mois passés à la tête de la Sogatra, en dépit du climat social mouvementé, 55 bus ont été remis en circulation sur les 118 trouvés sur calle à son arrivée ; 3 bus obtenus d’un partenaire de Marseille sont en attente de dédouanement, et un don en pièces détachées d’une valeur de 100 millions de F cfa a été reçus de le multinationale Marco-Polo.

La dette, estimée à 27 milliards au départ a été ramenée à 19 milliards dont 15 dus à la CNSS.

Lisa Mboui



gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire