Le Haut commandant de la gendarmerie à Kaolack.


La zone centre (Kaolack, Fatick, Kaffrine etc..), a reçu ce jeudi un hôte de marque, en l’occurrence, le commandant de la gendarmerie, le général Jean Baptiste Tine qui, à la suite de sa nomination est venu rendre visite à la légion de gendarmerie centre qui couvre les régions administratives de Kaolack, Fatick et de Kaffrine.

« Il est de bon ton de passer sur le terrain pour voir les unités et apprécier réellement les conditions d’exercice de nos missions dans les différentes circonscriptions administratives du pays. La légion de gendarmerie centre est confrontée à beaucoup de défis sécuritaires, notamment en terme de circulation routière, car nous sommes sur un corridor qui nous mène vers l’est au Mali et vers le Sud-est en Guinée, et sur ce corridor nous avons une certaine insécurité routière qu’il faut combattre avec beaucoup d’engagement très rapidement pour faire baisser les accidents sur cet axe là. Autres défis sécuritaires ici, c’est le vol de bétail et les vols à main armée, notamment pendant cette période de l’année où les points de collecte d’argent ou les points de vente d’arachide, rassemblent beaucoup d’enjeux économiques. C’est à cette période de l’année que nos unités font face à beaucoup d’atteintes aux biens… », a-t-il laissé entendre.

Le général Jean Baptiste Tine de poursuivre en ces termes :  » C’est donc pour cela que je suis passé voir ces unités dans le but de les encourager pour faire davantage d’efforts afin de faire baisser l’insécurité jusqu’à son niveau le plus faible possible. Et aussi leur donner de nouvelles orientations pour qu’ils fassent preuve de plus d’inclusion dans l’exécution du service, de faire en sorte qu’au niveau local que ce soit les autorités administratives que ce soit les associations de jeunes, les leaders au niveau de toutes les communautés, que toutes ces personnes prennent une part active dans la lutte contre l’insécurité… », a-t-il conclu.

À noter que le Haut commandant de la gendarmerie est venu à Kaolack dans un contexte un peu tendu, avec notamment les cas d’agression tous azimuts. L’on se rappelle des attaques à main armée perpétrées contre des opérateurs chinois, une famille de talibés Baye d’origine américaine ayant occasionné la mort du jeune Mouhamed Américain etc…



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire