Le Maroc présente ses atouts touristiques au Salon des vacances à Bruxelles


Le Maroc est présent en force au Salon des vacances qui s’est ouvert jeudi à Bruxelles pour mettre en avant les atouts touristiques riches et diversifiés dont regorgent les différentes régions du Royaume.
C’est au rythme de la musique hassanie, une magnifique invite au voyage dans le grand sud marocain, que le stand national a été inauguré en présence de l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur, donnant dès lors un avant-goût agréable à ceux qui souhaitent visiter ou revisiter le Royaume.
Installé au cœur du Palais des expositions du Heysel qui abrite le Salon, non loin de l’Atomium, monument emblématique de la capitale belge, le stand marocain, d’une superficie 102 m², accueille les grandes régions touristiques marocaines, dont la participation est supervisée par l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), rapporte la MAP.
La compagnie nationale Royal Air Maroc compte également parmi les exposants à travers sa représentation pour le Benelux.
Cette participation vise à promouvoir la destination Maroc et à mettre l’accent sur les atouts des régions représentées pour développer une offre touristique adaptée aux besoins des touristes belges et européens.
Les régions participantes, en l’occurrence celles de Tanger-Tetouan-Al Hoceima, Béni Mellal-Khénifra, Fès-Meknès, Dakhla-Oued Eddahab et l’Oriental, s’allient pour présenter une offre complémentaire en capitalisant sur leurs potentiels touristiques spécifiques, allant du balnéaire au tourisme de montagne, thermal, culturel et saharien, en passant par l’écotourisme.
Pour plonger d’emblée les visiteurs du stand dans l’ambiance marocaine, l’ONMT a prévu tout au long de sa participation au Salon qui se poursuit jusqu’au 9 février un programme d’animation musicale, alternant entre une troupe sahraouie et une troupe gnaouie, en plus d’un atelier de calligraphie.
Le tourisme marocain a connu en 2019 une évolution de 7% pour la Belgique avec 810.172 visiteurs, selon l’ONMT.

 



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire