RDC : « L’UDPS n’a jamais sollicité le divorce avec ses partenaires du FCC et de l’UNC » (Peter Kazadi)


Contrairement à certaines opinions, l’Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS) n’a jamais demandé de rupture avec ses partenaires au pouvoir à savoir, le Front Commun pour le Congo (FCC) et l’Union pour la nation congolaise (UNC). Ce, à l’occasion de sa récente retraite politique tenue à Kinshasa.  C’est ce qu’a martelé ce jeudi 6 février, le député provincial et cadre du parti, Peter Kazadi.

« L’UDPS n’a jamais sollicité le divorce avec ses partenaires du FCC et de l’UNC. Si l’UDPS avait demandé pareille chose, nous allions l’assumer et le dire en public. Nous sommes un parti démocratique, nous n’opérons pas en cachette. Nous avons évalué les actions  gouvernementales et institutionnelles depuis la prise du pouvoir par le Président de la République. Nous avons relevé des faiblesses et nous avons fait des recommandations. Aucune de ces recommandations ne va dans le sens de demander la rupture avec le FCC ou l’UNC », déclare à ACTUALITE.CD, Peter Kazadi.

La coalition au pouvoir traverse des moments de turbulences. Depuis la déclaration du chef de l’État à Londres annonçant une probable dissolution de l’Assemblée nationale, et la réplique de Jeanine Mabunda, qui avait brandi la menace de haute trahison si Tshisekedi arrivait à dissoudre la chambre basse, la tension est montée d’un cran entre le FCC et le CACH, pourtant partenaires dans la coalition au pouvoir.

A l’issue de sa retraite, l’UDPS s’était donné les défis de relever pour les prochaines années : la gestion des alliances politiques au niveau des institutions, la décentralisation et la bonne gouvernance qui passe par le respect strict des principes de transparence, de lutte contre la corruption, la redevabilité etc.

Jordan Mayenikini

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire