Burkina Faso : la réalisatrice Apolline Traoré faite ambassadrice du musée national


Le musée national du Burkina a désigné la réalisatrice Apolline Traore comme son ambassadrice. L’installation de l’artiste dans sa nouvelle robe a eu lieu le jeudi 06 février 2020 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet. Elle aura pour mission de travailler à assoir une notoriété et une forte audience du musée national.


Une nouvelle fonction pour la réalisatrice burkinabè Apolline Traore. Il s’agit de l’ambassadrice du musée national. Ainsi a en a décidé les premiers responsables du musée. Son installation dans sa nouvelle tunique a eu lieu le jeudi 06 février 2020. Elle aura pour mission de travailler à assoir une notoriété et une forte audience du musée national a expliqué Mariam Ouédraogo, chargée de mission au ministère de la culture, des arts et du tourisme représentant le ministre Abdoul Karim Sango. Selon elle, son action permettra au musée d’accroitre sa fréquentation, une grande visibilité, de développer sa stratégie de communication, de faciliter la recherche de partenaires et de mobiliser des ressources nécessaires à la réalisation des activités.


Le choix de Apolline Traore ne résulte pas d’un fait de hasard. Selon la chargée de mission, c’est parce qu’elle est une femme engagée, de rigueur et d’écoute. Elle est également une dame de confiance et friande de résultats. Elle reste convaincue que son parcours et son carnet d’adresse seront utiles. Elle salue en elle aussi, ses capacités d’impulsions et d’anticipation.


La directrice du musée national Alimata Sawadogo a souligné que le musée est acteur au sein du système social et un facteur d’intégration. Il participe aussi à l’éclosion de l’industrie touristique et au développement économique. Apolline Traore étant une icône du cinéma, elle pourra établir selon elle, des réseaux de coopérations fructueuses à l’échelle nationale et internationale.


Ce qui permettra donc au musée national de remplir ses missions et d’atteindre ses objectifs. La nouvelle ambassadrice a remercié les acteurs pour le choix sur sa modeste personne. Elle mesure déjà la lourdeur du travail qui l’attend. Pour elle, ce n’est pas une tâche aisée surtout dans un domaine où il faut innover. Elle s’est engagée à relever les défis. Elle a reconnu que le musée national constitue une richesse. C’est pourquoi elle mènera la mission qui lui a été confié. Toutefois, elle demande l’appui de tous.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire