Déclarations de Pompeo et de l’UE : Comment réagit le FNDC ? | Africa Guinee


CONAKRY-Le Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC) a réagi sur les déclarations de Bruxelles et de Washington concernant le référendum constitutionnel en Guinée. Pour les  adversaires d’Alpha Condé ces messages viennent légitimer davantage leur combat contre le « coup d’Etat Constitutionnel ».

« L’union européenne et les Etats-Unis se sont toujours opposés au changement de l’ordre constitutionnel dans le seul but de permettre à un individu de mourir au Pouvoir. Mike Pompeo le Secrétaire d’Etat américain l’a rappelé d’ailleurs dans sa déclaration que lors du passage du Président Alpha Condé à Washington, qu’ils soutiennent les transitions démocratiques. Ce même message a été rappelé dans la déclaration d’hier. Pour nous, c’est au peuple de Guinée maintenant de se bouger, parce que la communauté internationale n’a pas manqué de dénoncer ce coup d’Etat constitutionnel et exprimer son soutien au peuple de Guinée dans le combat pour l’alternance démocratique », a réagi Ibrahim Diallo, le chargé des opérations du FNDC.

L’Union Européenne se propose même d’être le facilitateur d’un dialogue entre tous les acteurs pour permettre à la Guinée de sortir de cette crise, rappelle M. Diallo, précisant qu’elle recommande de mettre en avant la paix et l’unité nationale au détriment des intérêts partisans. « Pour nous, tout cela vient légitimer davantage le combat du FNDC contre le coup d’Etat constitutionnel. Nous sommes en train de travailler pour empêcher ce coup d’Etat constitutionnel par tous les moyens (…) si le gouvernement n’est pas réceptif à ces différentes recommandations de Washington et de l’Union Européenne, ils vont passer à la vitesse supérieure », avertit M.  Diallo.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire