Inga III: le gouvernement décide de mettre en place une équipe conjointe RDC-BAD


Le Conseil des ministres du vendredi 07 février 2020 s’est également penché sur l’état des lieux du projet Inga III. À ce sujet, l’État congolais a décidé de la mise sur pied d’un comité conjoint RDC-BAD à qui sera confié une triple mission : l’élaboration d’un accord formel sur le développement d’Inga, la conception d’une matrice détaillée du projet ainsi qu’un calendrier de mise en œuvre de différentes phases. Le prochain atelier autour du projet Inga III est prévu le 24 et 25 février prochain à Kinshasa.

La capacité de production d’Inga III pourrait atteindre les 11 000 mégawatts, ce qui ferait que ce barrage puisse desservir en électricité une bonne partie de l’Afrique.

La BAD a financé pour environ 15 millions USD l’étude de faisabilité pour la poursuite du développement de ce site sur lequel deux premières usines  d’une capacité totale de près de 1800 MW avaient déjà été installées : Inga 1, en 1972, et Inga 2, en 1982. 

Elle a, jusque-là, mobilisé environ 90 millions USD pour Inga et et a promis de continuer de jouer un rôle de premier plan dans ce processus de développement du site. Elle promis aussi de fournir des conseils et de l’aide à la mobilisation des fonds nécessaires à la réalisation du projet Inga 3.

Pour rappel, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, avait effectué une visite en juin 2019 sur le site hydroélectrique Inga. 

Job Bunana



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire