Kinshasa : le taux d’exécution des travaux des sauts-de-mouton évalué à 55 %, selon le gouvernement


Au cours de la réunion d’évaluation présidée ce matin par le Premier ministre, Ilunga Ilukamba, le gouvernement congolais a évalué le taux d’exécution des travaux de construction des sauts-de-mouton à 55 %. Ce taux d’exécution ne concerne pas que les parties visibles sur les chantiers. Il prend également en considération l’ensemble des matériau importés de l’extérieur du pays, mais déjà livré et conservé dans des entrepôts à Kinshasa. « Le taux d’exécution, c’est ce que nous voyons. Ce sont aussi les parties qui sont importées qui sont déjà arrivées au pays et qui sont déjà dans les entrepôts. Nous allons procéder à cette évaluation, nous avons demandé aux DG de l’OVD et de l’office de route, où se trouvent ces infrastructures et ils nous ont montrés. On passera pour le voir », a-t-il expliqué.

Cette réunion est intervenue dans un contexte où plusieurs personnes dénoncent la lenteur dans l’exécution des travaux de construction des sauts-de-mouton. Jeudi dernier, Jean Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS, parti présidentiel avait effectué une visite d’inspection à l’issue de laquelle il évaluait le taux d’éxecution de ces travaux à 30 %.

Jean Baudouin Mayo, vice Premier ministre et ministre de budget a rassuré que le Chef de l’État a écouté les souffrances de la population et a instruit le premier ministre à prendre les dispositions adéquates. Pendant ce temps, le chantier des sauts-de-mouton de Masina Pascal a fermé depuis quelques semaines, les employés ont été envoyés en congé pour des raisons logistiques. Celui de Pompage fin prêt selon l’OVD attend toujours son inauguration.

Fonseca Mansianga



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire