Le plan de paix de Trump est indéfendable



Contexte

Le président américain a dévoilé son “plan de paix” le 28 janvier depuis la Maison-Blanche, aux côtés du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, mais sans représentant de l’Autorité palestinienne.

Voici les principaux points de ce plan baptisé “De la paix à la prospérité”, rapporte Ha’Aretz, dont un journaliste était présent à Washington :

  • Une solution à deux États afin de garantir “la sécurité d’Israël”.
  • Un comité tracera une carte détaillée comme support pour les négociations futures. Mais l’État palestinien devra être constitué “d’un seul tenant”, et ses différentes composantes seront reliées par des voies de communication, y compris des tunnels.
  • Le développement des colonies israéliennes sera gelé pendant quatre ans.
  • Jérusalem deviendra la capitale “indivisible” d’Israël.
  • La capitale palestinienne verra le jour dans la périphérie de la Ville sainte, au-delà de la barrière de séparation.





A lire aussi

Laisser un commentaire