Le syndicat des personnels des aéroports du Sénégal dément et précise…


Le Syndicat des Personnels des Aéroports du Sénégal (SPAS) a réagi suite à la publication dans la presse d’un article intitulé « les travailleurs, en mode plan de survie »,  faisant référence à un plan de licenciement au niveau de l’Agence des Aéroports du Sénégal.

Selon le secrétaire général du syndicat des travailleurs des aéroports du Sénégal (SPAS), Djibril Sakho, ce sont « des allégations non fondées qui sont diffusées dans la presse ».

En des termes très clairs, le syndicaliste présise, « qu’aucun plan de licenciement n’est à l’ordre du jour au sein de l’Agence ».

Cependant, estime Djiby Sakho, « certes, l’ État du Sénégal s’est inscrit dans une dynamique de rationalisation de ses ressources, mais cette politique est en cohérence avec la gouvernance de l’Agence des Aéroports du Sénégal qui reste rigoureusement attachée au principe de gestion de ses finances ». 

C’est ainsi que, poursuit toujours le syndicaliste, « malgré la réduction de 70% de son budget régulier et le maintien de la continuité de l’exploitation par un système de subvention (80% des ressources globales), l’agence a procédé à des mesures salutaires pour garantir l’accomplissement de ses missions ».
 
Sous ce rapport, il salue les efforts  consentis par le ministre de tutelle, avec une réelle volonté de dialoguer avec les syndicats. 

« Nous tenons à souligner et à saluer la nouvelle méthode de gouvernance de notre ministre de tutelle basée sur une réelle volonté de dialoguer avec les syndicats. Cette dynamique constructive nouvelle correspond à nos attentes et va à coup sûr, créer les conditions de détente et de performance de la plateforme aéroportuaire sénégalaise », conclut Djiby Sakho, le secrétaire général des travailleurs des aéroports du Sénégal…



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire