Une interview controversée sur le Rwanda vaut un licenciement à un journaliste de BBC Afrique – Jeune Afrique



Auteur d’une interview controversée sur la relation France-Rwanda, un journaliste de BBC Afrique vient d’être licencié pour faute grave par sa hiérarchie, qui prétend avoir agi suite à une menace de “plainte” du gouvernement rwandais. Mais Kigali dément la moindre intervention.


Nouveau rebondissement dans les relations houleuses entre la BBC et les autorités de Kigali. Le 7 février, le journaliste congolais Jacques Matand Diyambi a reçu de sa rédaction en chef un courrier lui notifiant son « licenciement pour faute grave », avec effet immédiat. En cause : une interview qu’il avait réalisée en novembre avec l’écrivain Charles Onana, auteur du livre Rwanda, la vérité sur l’opération Turquoise : Quand les archives parlent (L’artilleur), publié un mois plus tôt.

Auteur, depuis 2002, de plusieurs ouvrages polémiques sur le génocide des Tutsi, Charles Onana est régulièrement qualifié de « négationniste » dans la mesure où il accuse sans relâche la rébellion du FPR, alors commandée par Paul Kagame, d’avoir commis un double génocide contre les Hutu et d’avoir été à l’origine de l’attentat du 6 avril 1994 contre le président Juvénal Habyarimana, qui servit de signal déclencheur aux massacres contre les Tutsi.

Animé par une animosité obsessionnelle envers l’actuel président rwandais, qu’il accuse d’avoir favorisé le génocide des Tutsi pour se hisser au pouvoir, l’écrivain franco-camerounaise entreprend dans son dernier livre de laver les dirigeants français de l’époque du soupçon d’avoir soutenu le régime hutu durant le génocide.

Quand la BBC et le Rwanda se renvoient la balle





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire