En Inde, les nationalistes hindous s’attaquent à la génétique



Sous prétexte de cartographier le génome des habitants de l’Inde pour améliorer la recherche sur les maladies qui leur sont propres, le gouvernement Modi pourrait vouloir promouvoir une “race pure”.

C’est une information de l’Indian Express : le gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi lance une grande opération de séquençage du génome humain, afin de mieux connaître “la diversité génétique de l’Inde”. Le Centre de recherche sur le cerveau hébergé à l’Institut des sciences de Bangalore va s’associer dans cette aventure à “une vingtaine d’organismes de recherche”, afin de prélever dans un premier temps 10 000 échantillons d’ADN dans tout le pays. Officiellement, cette initiative vise un objectif de santé publique. Le journal souligne :

Elle est jugée nécessaire car plus de 95 % des échantillons disponibles, qui sont à la base des nouvelles recherches de pointe en médecine et en pharmacologie, utilisent le génome des Blancs du Caucase comme base de travail.”

En outre, la plupart des exemples d’ADN utilisés en

[…]

Source

S’autoproclamant “India’s only national newspaper”, The Indian Express est le grand rival du Times of India. Il est connu pour son ton combatif et son “journalisme du courage”, ainsi que pour ses enquêtes sur des

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire