Afrique: Fonds jeune création francophone – Date limite de candidatures le 27 mars


Lancé depuis le 27 janvier, le Fonds jeune création francophone est destiné aux auteurs/réalisateurs de plus d’une dizaine de pays africains et, d’ailleurs, pouvant justifier d’au moins un court-métrage et au maximum un long-métrage de plus de soixante minutes, déjà diffusé en salles ou lors d’un festival international.

Pour la troisième année successive, les partenaires du Fonds jeune création francophone réitèrent leur collaboration destinée à encourager la création audiovisuelle, les auteurs émergents et producteurs d’Afrique Francophone subsaharienne, de l’Océan Indien et d’Haïti. Selon eux, la poursuite de cette aventure s’explique par le désir de soutenir et d’encourager la structuration d’un écosystème audiovisuel local et le développement de projets qui pourront rencontrer leur public aussi bien localement qu’à l’international.

Le Fonds jeune création francophone soutient les projets de différents formats : cinéma, court- et long-métrages, séries audiovisuelles et contenus web. Ceci, à travers l’attribution d’aides sélectives pouvant intervenir au stade du développement, de la production et/ou de la post-production.

Cette opportunité est ouverte aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de plusieurs pays : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, îles Comores et Ile Maurice, Madagascar, Mali, Niger, République Centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Les Seychelles, Tchad, Togo et Haïti. Ce fonds, soulignent les organisateurs, va promouvoir le développement de stratégies innovantes et de nouveaux mécanismes dans les pays concernés à travers l’organisation d’évènements en renforcement des capacités ou de rencontres au sein de festivals. En effet, le Fonds pour la Jeune création francophone a également vocation à promouvoir le développement d’un réseau international de jeunes cinéastes.

Les projets lauréats, sélectionnés par une commission indépendante de professionnels, pourront bénéficier d’accueil en résidence d’écriture pour leur développement ou d’apport numéraire pour leur production. Les projets en production et post-production pourront également bénéficier de prestations et d’accompagnements.

Notons que le Fonds jeune création francophone est le fruit d’une collaboration entre le Centre national du cinéma et de l’image animée de France, la Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie Bruxelles International en Belgique, le Film Fund Luxembourg, la Société de développement des entreprises culturelles et le ministère de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec, Téléfilm Canada, TV5MONDE, Orange Studio, France Télévisions, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), la SACD Belgique et la SACD Canada. Sa gestion opérationnelle, administrative et financière est assurée par le Collectif génération films.

Visitez la page, www.jeunecreationfrancophone.org, pour plus de détails.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire