Cameroun: Douala 5ème – Carlos Ngoualem reconnait que le SDF s’écroule


Au cours de de la campagne électorale Carlos Ngoualem, 41 ans, était présenté par ses admirateurs comme une vraie chance pour la mairie de Douala 5. Pourtant dimanche, la tête de liste du Social Democratic Front (Sdf) pour les municipales est passé à côté de son sujet puisque occupe la 3ème place seulement loin derrière le RDPC et le PCRN.

Voici son message posté lundi après sa défaite.

Bonjour chers frères et soeurs.

C’est très difficile le résultat de l’élection d’hier. Nous avons non seulement perdu mais nous ne sommes même pas parvenus à consolider les acquis. Dans nos fiefs traditionnels nous avons gagné partout mais le taux de participation était très faible. Dans les fiefs du pcrn, le taux de participation est vraiment fleuve. Au moment où les électeurs du pcrn et Rdpc sont massivement sortis voter, les notre sont restés à la maison. C’est la seule analyse qu’il faut faire de ces résultats qui placent le Rdpc en tête avec 39% , pcrn en deuxième position avec 34% et SDF troisième 23%. Le Paddec quant à lui n’a récolté que 4% et de ce fait ne pourra pas siéger au conseil municipal.

Ce résultat est un résultat d’échec qui nous appelle à une profonde réflexion. Nous avons travaillé comme jamais par le passé. Nous avions un jolie projet communal et une bonne liste. Les résultats sont donc aux antipodes de nos attentes. Je voudrais ici adresser à tous un message d’encouragement et d’espoir. La commission communale de supervision de élections Cameroun va se réunir dans la foulée et le résultat officiel rendu public. Après cela on va se réunir pour faire un bilan globale de la gestion de cette campagne et tirer les leçons et conséquences qui s’imposent. La vie politique est cruelle mais il faut avoir des ressources physiques, psychiques, etc pour rester debout. Donc je vous invite à rester debout. Sur le plan personnel, je tirerai en temps opportun mes propres conséquences.Be positive !Carlos Ngoualem



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire