Cote d’Ivoire: L’ambassadeur de France somme la directrice des opérations de la Banque mondiale à Abidjan d’arrêter les travaux d’aménagement du rond-point Akwaba


Poker menteur sur la Lagune Ébrié. Dans un document, bien cadenassé sur la table du Président Alassane OUATTARA et de son Sherpa Amadou Gon COULIBALY et dont Confidentiel Afrique détient copie en exclusivité, l’ambassadeur de France, SEM. Gilles HUBERSON, fait savoir dans un courrier officiel daté du 8 janvier 2020, à la Représentante de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, que ses services ont été saisis il y’a quelques semaines, par les Forces françaises de Côte d’Ivoire, au sujet des travaux d’aménagement du nouveau rond-point Akwaba.

L’ambassadeur de France précise dans sa lettre que: « Le projet d’aménagement de ce rond-point remettait effectivement partiellement en cause les titres fonciers accordés par l’État ivoirien aux forces françaises en Côte d’Ivoire dans le cadre du traité international de Partenariat de Défense, signé en Avril 2012 par la France et la Côte d’Ivoire, ainsi que la sécurité des emprises des Forces françaises en Côte d’Ivoire ».

Dans le dit document en possession de Confidentiel Afrique, Gilles HUBERSON informe avec détails la directrice des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire que :  » ce projet a désormais fait l’objet d’un aménagement qui a obtenu l’agrément des deux parties ».

Son Excellence Gilles HUBERSON précise que la partie française a donné son accord à la réalisation de ce projet conformément au Protocole additionnel au Partenariat de Défense entre la République de Côte d’Ivoire et la République de France, signé à Abidjan le 22 décembre 2019.

En clair, cet accord a été conclu en marge de la visite à Abidjan du Chef de l’État français Emmanuel MACRON. Selon des informations autorisées parvenues à Confidentiel Afrique, la Représentante de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, qui n’a pas digéré cette pilule épistolaire de l’ambassadeur HUBERSON, s’en est tout simplement référée au siège de l’institution financière à Washington pour des consignes appropriées de conduite. Nous y reviendrons



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire