Économie: l’attractivité et à la compétitivité des régions de la Côte d’Ivoire au cœur d’une rencontre à Abidjan



Contribuer à l’attractivité et à la compétitivité des régions de la Côte d’Ivoire à travers la mobilisation de l’investissement privé. Tel est l’objectif principal de l’atelier de la zone géoéconomique Sud-Est qui s’est ouvert ce mardi 11 février à la salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, à Abidjan.

Cet atelier de la Zone géoéconomique Sud-Est regroupant les régions de l’Indénié Djuablin, du Sud Comoé, des Grands-Ponts, de l’Agneby Tiassa, de la Mé et du district autonome d’Abidjan se déroulera du 11 au 13 février.

À l’initiative de la direction générale de l’Aménagement du Territoire, du Développement Régional et Local ( DGATDRL), il s’agira pour les participants qui sont en majeur partie des opérateurs économiques de prendre connaissance des opportunités d’affaires issues du Programme des Pôles Économiques Compétitifs élaborés par le Ministère du Plan et du Développement. Outre cela, cet atelier entend également fournir au secteur privé les informations pertinentes sur les potentialités non exploitées des régions et les mesures mises en place par les acteurs publics (Etat et Collectivités Territoriales) pour favoriser le développement de leurs activités.

Le directeur de Cabinet adjoint N`Grouma Tanoh Joseph , représentant la ministre Nialé Kaba en charge du Plan et du Développement a lors de l’ouverture des travaux, traduit la volonté du gouvernement à œuvrer pour un secteur privé plus dynamique. Ainsi, il a exhorté les participants à examiner les potentiels économiques des régions de la Côte d’Ivoire afin de prendre des décisions idoines en matières d’investissement en région sur la base d’informations fiables et d’un réseau partenaires publics et privés qu’ils rencontreront à l’occasion de cette session de formation.

Faut-il le rappeler, cet atelier qui s’inscrit dans le cadre du Programme PEC qui est un programme d’aménagement et de développement vise à l’édification de pôles économiques compétitifs (PEC) en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’assigner à chaque pôle, une vocation spécifique, d’y développer l’activité et l’emploi (territoire compétitif) d’une part, et d’autre part, d’y améliorer le cadre de vie des populations (territoire attractif).

Cyprien K.



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire