La Fédération internationale des journalistes (FIJ) apporte son soutien à Bamba Kassé.


La Fij condamne, dans un communiqué, «une décision arbitraire et totalement injustifiée». Elle informe que «l’illégalité de la décision a été signifiée au directeur de l’Agence Thierno Birahim Fall pendant la réunion annuelle du Conseil d’administration, le 26 décembre». «Dans une lettre datée du 31 décembre 2019 adressée par le ministre de la Culture et de la Communication, il était demandé à Abdoulaye Diop de suspendre la note de service du 24 décembre 2019», lit-on dans le communiqué de la structure.

 

Selon la Fédération internationale des journalistes, le 29 janvier 2020, Thierno Birahim Fall a décidé de passer outre les instructions du ministre et a expulsé par la force deux consœurs de leurs bureaux. Le Secrétaire général du Sympics, qui a également pris la défense de ses collègues, s’est vu suspendu de ses fonctions à compter du 2 février. 

 



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire