des jeunes de Bagasola initient une journée citoyenne ville propre



13 février 2020 17:57

SALUBRITE – Le préfet du département de Kaya Dimouya Souapebé a présidé la
cérémonie du lancement d’une journée citoyenne dénommée ville propre ce 13
février 2020 dans les locaux de l’hôpital du district sanitaire de Bagasola.
Une initiative du regroupement des associations de jeunes et femmes de Kaya
avec l’appui financier d’Oxfam Intermoon au Lac.

L’objectif de cette activité
est de faire la salubrité au sein du district sanitaire de Bagasola et sur l’avenue
principale de la ville. Selon Mahamat Ousmane Wayami, porte-parole du
regroupement des associations, le fait d’initier cette activité est une manière
de démontrer la volonté de la jeunesse à s’engager dans les actions de
développement. « La question de l’hygiène
et de la propreté de notre cadre de vie nous interpellent en tant que jeunes. L’on
n’a pas besoin de rappeler qu’un environnement privé de salubrité est source de
différentes maladies qui pourront affecter les enfants en bas âge, les femmes
et tout le monde »,
a-t-il déclaré.
« La jeunesse dans son ensemble
et les femmes sont résolument décidés à s’inscrire dans la perspective de
rendre salubre et vivable notre cadre de vie commune à travers des actions
citoyennes dans nos communautés.  Car ces
actions sont pour nous, une contribution noble pour la transformation positive
de notre cité et du développement de notre département. Nous appelons donc de
tous nos vœux les différents acteurs à compter avec les jeunes et les femmes »,
poursuit-il.

Très touché par cette initiative, le préfet du département de Kaya,  Dimouya Souapebé dit être un témoin des ambitions et de l’engagement de la jeunesse et loue cette initiative de la jeunesse qui ose.Car selon lui,l’initiative vient jeter une base pour la conscientisation et l’ambition à entreprendre pour la confiance et l’état d’esprit retrouvés.

Dr Kaïnba
Ndaïnet, représentant l’équipe cadre du district sanitaire de Bagasola,
remercie le regroupement des associations de jeunes et femmes. Pour lui, l’œuvre
initiée par les associations des jeunes et des femmes du département de Kaya
vient réconforter le district dans l’élan qu’il a amorcé. « En retour, je remercie infiniment les responsables des
associations à différents niveaux pour l’initiative très louable qui nous
réunit aujourd’hui. Notre souhait est que de telles initiatives soient aussi
portées par toute la population afin que la question de l’hygiène et de la
salubrité soit prise à bras le corps
. » 

L’organisation
d’une journée citoyenne découle du plan d’actions citoyennes élaboré en 2018
par les associations des jeunes et femmes avec l’appui d’Oxfam Intermoon à
travers son programme d’influence grâce au financement du bailleur SIDA (Sweden
International Développement Agency).





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire