en partant pour l’église, une femme se fait violer et assassiner



13 février 2020 11:34

SÉCURITÉ – Au petit matin de ce jeudi 13 février 2020, le corps sans vie d’une femme a été retrouvé quartier Abena dans le 7e arrondissement de la ville de N’Djamena.

Elle s’appelait Mopi Célestine, fidèle catholique de la paroisse Sainte Josephine Bakhita d’Atrone 1. Elle se rendait ce jeudi matin à la messe matinale qui se déroule de 5h45 à 6h30 mn. Malheureusement, Mopi Célestine n’atteindra pas son lieu de prière. Elle a été sauvagement agressée et tuée par des inconnus à côté de l’église Midmission d’Abena.

Selon la sentinelle de la paroisse, c’est vers 7 heures qu’un jeune est venu les informer du cas. Avec les prêtres et d’autres fidèles, ils se sont rendu sur le lieu et ont découvert que c’est un de leurs membres qui est victime de cette cruauté. Selon le constat fait, elle serait violée puis assassinée. Mais aucune trace de blessure sur son corps sans vie. Certaines langues supposent que ses agresseurs lui ont tordu le corps.

Les cas d’agression sont légions à N’Djamena. Braquage, vol, agression sont quotidiennement signalés. Des paisibles citoyens perdent ainsi chaque jour la vie.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire