la Céni dévoile un nouveau calendrier pour les élections législatives



Publié le : Modifié le :

Au Tchad, les élections législatives auront lieu le 13 décembre 2020, annonce la Commission électorale nationale indépendante (Céni), ce vendredi 14 février, lors d’une cérémonie. Initialement prévue en 2016, ces élections ont déjà été reportées à plusieurs reprises.

Avec notre correspondante à Ndjamena, Aurélie Bazzara-Kibangula

« Une date consensuelle retenue par la classe politique » : c’est en ces termes que le vice-président de la Céni a annoncé la tenue des législatives le 13 décembre 2020. Et il évoque même un « processus électoral lancé » et « irréversible ».

Dix mois pour organiser le scrutin

Le discours se veut rassurant car le scrutin est sans cesse repoussé depuis maintenant quatre ans. Cette même commission avait proposé, il y a à peine deux mois dans un avant-projet, la date du 9 août. Date catégoriquement rejetée par l’opposition comme la majorité qui pointaient des difficultés liées à la saison des pluies et des délais trop brefs.

Cette fois, le calendrier est approuvé par l’exécutif, souffle l’un des 31 membres de la Céni. Il reste donc 10 mois à la commission pour organiser le scrutin. La date limite du dépôt des candidature est fixée au 27 septembre 2020 ; la campagne électorale elle s’ouvrira le 21 novembre.

Du côté de la classe politique, beaucoup estiment que la date du 13 décembre est réaliste. Mais certains membres de l’opposition craignent déjà des problèmes de transparence dans la mise à jour du fichier électoral, l’un des gros chantiers de la préparation de ces législatives…





rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire