le chanteur Kizito Mihigo a-t-il de nouveau été arrêté?



Publié le :

Beaucoup de questions autour du sort du chanteur de gospel Kizito Mihigo, injoignable depuis jeudi matin. Ses proches le croient à nouveau derrière les barreaux, lui qui avait été libéré à la faveur de l’élection de Louise Mushikiwabo à la tête de la francophonie. Annoncée par un média local, son arrestation n’a cependant pas été confirmée par les autorités.

Une photo circule sur les réseaux sociaux. On y voit Kizito Mihigo aux côtés de deux autres hommes, des sacs de voyages à leurs pieds. Selon un unique témoignage recueilli par des médias locaux, le chanteur aurait été aperçu jeudi dans le district de Nyaruguru alors qu’il s’approchait de la frontière burundaise. Des villageois l’auraient dénoncé aux autorités.

Mais ni la police ni le Bureau rwandais des enquêtes ne confirment son arrestation. Ses proches assurent quant à eux qu’il est bien détenu à Nyaruguru, son district d’origine. Mais ils mettent en doute le témoignage relayé par la presse : « Je suis très surpris, il n’a jamais parlé de quitter le Rwanda », confie l’un deux.

Auparavant considéré comme un apôtre de la réconciliation et l’un des chanteurs les plus populaires du Rwanda, Kizito Mihigo avait été arrêté une première fois en 2014. Il avait alors été porté disparu pendant plusieurs jours, avant que les autorités ne confirment sa détention.

Ce rescapé du génocide avait ensuite passé quatre ans derrière les barreaux, accusé de liens avec l’opposition politico-militaire en exil. Il a finalement été libéré en septembre 2018. Depuis, il n’était plus en possession de ses papiers et avait du mal à reprendre ses activités artistiques et associatives.





rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire