Agriculture: accueillie à Abidjan, une délégation nigériane s’inspire de l’expérience ivoirenne en matière de cacao



Arrivée en Côte d’Ivoire pour un séjour d’étude d’une semaine sur le thème : ‘’Production du cacao et développement de la Côte d’Ivoire : leçons pour le Nigeria’’, une délégation Nigeriane de quarante personnes composée de cadres supérieurs civils et militaires du 28ème Cours de l’Ecole Nationale de Défense d’Abuja au Nigéria, a rencontré la Direction générale du Conseil du Café-Cacao, ce mercredi 12 février 2020, à la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble de la CAISTAB.

Cette rencontre entre le Conseil du Café-Cacao et la délégation Nigériane avait pour objectif principal pour les hôtes du jour de s’imprégner de l’expérience de la Côte d’Ivoire en matière de cacao.

Souhaitant la bienvenue aux invités, le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, M. KONE Brahima Yves, a révélé à ladite délégation la place importante qu’occupe le cacao dans le monde ainsi que les motivations qui ont amené la Côte d’Ivoire et le Ghana à adopter une politique commune concernant la filière cacaoyère. ″Le but de cette coopération est d’influer sur le marché international en vue d’améliorer le revenu des producteurs″, a-t-il ajouté.

Une présentation sur l’organisation et les missions du Conseil du Café-Cacao a été faite par Mme POE Carine, Directeur Adjoint chargée des Délégations Régionales. Cette présentation a permis aux hôtes de mieux comprendre le leadership de la Côte d’Ivoire en matière de cacao.

Après l’exposé de Mme POE Carine, ce fut la phase des questions-réponses pour permettre aux Nigérians de mieux cerner la filière Cacao ivoirienne.

Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao s’est prêté à cet exercice en répondant sans faux-fuyants aux préoccupations de ces hôtes en l’occurrence sur les sujets tels que la coopération Côte d’Ivoire/Ghana en matière de cacao, le Différentiel de Revenu Décent (DRD), Le mécanisme de fixation du prix du cacao, La lutte contre la maladie du Swollen Shoot et la politique de la promotion de la consommation locale du cacao.

Aux termes des échanges, le contre-amiral Mustapha Bala HASSAN, porte-parole de ladite délégation, a remercié la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao pour cette rencontre, qui selon lui a été très fructueuse en terme d’informations qui leur seront d’une grande utilité. La rencontre s’est achevée par les échanges de cadeaux.

A.N et Sercom



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire