bisbilles en Castille, la région léonaise veut son autonomie



Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté, dimanche 16 février, pour réclamer, entre autres, la séparation de la région léonaise de la Communauté autonome de Castille-et-Léon.

Redresser l’économie de la province de León, voire séparer celle-ci de la Castille-et-Léon, la communauté autonome la plus étendue d’Espagne, qui va de Madrid, au sud, au Pays basque et aux Asturies, au nord. C’était l’objectif de la grande manifestation qui s’est déroulée dans les rues de capitale provinciale, León, ainsi que dans deux autres villes de la province, Ponferrada et Villablino. Le Diario de León du 17 février parle – sous le titre “León, vers l’avenir” – d’une “clameur de 80 000 personnes […] pour l’avenir de la province”. Dépopulation, désindustrialisation, manque d’infrastructures… La province cumule, selon les syndicats, tous les maux de “l’Espagne périphérique”.

Derrière les syndicats nationaux à l’origine de la manifestation, celle-ci a été suivie par la plupart des associations, des partis politiques, des organisations d’étudiants, des salariés du commerce, de l’hôtellerie… “Les moments les plus intenses, relate dans son article principal le Diario de León, ont été ceux où les manifestants ont réclamé l’autonomie et attaqué le centralisme de Valladolid” – la capitale de la communauté autonome. “León sans la Castille !”, “Autonomie pour le Pays léonais !” ont lancé de nombreux manifestants, selon le même article. Le Pays léonais, dont le drapeau, la Purpurada (la Pourpre), était agité par de nombreux manifestants, inclut les deux autres provinces occidentales de la Castille-et-Léon : Salamanque et Zamora. Le 27 décembre dernier, la mairie de León avait adopté une motion, à l’initiative de l’UPL (Union du peuple léonais), en faveur de l’autonomie des trois provinces.

Source

Fondé en 1906, le “Journal de León” a longtemps été le premier quotidien généraliste de la province de León. Il en est devenu le seul après la disparition de son concurrent, La Hora Leonesa, en 1984. Appartenant à un homme d’affaires de la

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire