Angola: Projet de création d’un noyau de gens capables d’épauler les PPP


Luanda — La Banque mondiale (BM) veut créer un noyau de gens capables d’assurer réellement du succès aux politiques du Gouvernement angolais tournées vers les partenariats publico-privés (PPP), a fait savoir mardi à Luanda le Représentant de la BM en Angola, Olivier Lambert.

Se confiant à la presse, en marge d’un cours de Certification internationale en Partenariats publico-privés de l’APMG International, qui se déroule du 18 au 21 février 2020, Olivier Lambert a souligné la nécessité de recycler les cadres rattachés aux PPP, afin qu’ils connaissent réellement comment fonctionnent les partenariats.

Les cadres doivent savoir que les PPP sont des investissements publics faits avec des fonds privés, a-t-il dit, soulignant qu’un PPP ne peut donc pas transformer un bon projet en un mauvais projet.

Selon lui, une formation complémentaire est très importante pour les cadres liés aux PPP, car sans cela les partenariats ne seraient pas bons, puisque les partenariats doivent avoir du succès pour les entreprises privées, mais aussi pour le gouvernement.

Olivier Lambert a mis en relief le fait que le gouvernement angolais cherche à donner un espace majeur au secteur privé.

Le gouvernement prépare un programme ambitieux de reformes du secteur entrepreneurial privé, afin que ce secteur soit le moteur de la croissance économique en Angola, a-t-il ajouté.

La BM a été invitée à prêter une assistance technique à ce programme, dont l’essentiel en ce qui concerne les PPP, inclut également le triage et la priorité à donner aux projets potentiels des PPP et l’appui juridique, a-t-il ajouté.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire