ARNAQUE PRÉSUMÉE À TOUBA / Ahmed Fall Braya accusé d’abus de confiance portant sur une somme de 7,470 millions… L’homme d’affaires dément.



Sous le couvert de NFES (Nouvelle Force Économique du Sénégal), Ahmed Fall Braya aurait abusé de la confiance de plusieurs acteurs économiques du département de Mbacké en leur promettant un financement d’un milliard de francs Cfa. C’est du moins l’accusation qui a été faite contre lui ce mardi,  par des personnes visiblement déterminées à en découdre avec celui qu’ils prenaient pour leur bienfaiteur. 

Ibra Sall, jusque-là coordonnateur de la NFES de signaler que l’homme d’affaires Saint-Louisien avait réussi, sous le prétexte de la mise en place de cette dynamique économique, à enrôler plus de 10 000 membres répartis entre Mbacké, Touba, Sadio, Taïf, Darou Moukhty, Ndoulo. Des cartes ont été vendues à 1.000 francs Cfa l’unité à titre d’adhésion. Des comptes ont été ensuite  ouverts avec 15.000 francs Cfa dans deux banques de la place en plus d’une  participation de 50.000 francs par groupement avant que cette somme n’ait été réduite de moitié. Ibra Sall de confier qu’un consultant du nom de Momar Guèye servait de tampon entre les participants et Ahmed Fall Braya.

Au total, une somme de 7 millions 470 mille francs a été empochés par Braya et Cie. La présumée arnaque aurait eu lieu lors du grand Magal de Touba. Notre interlocuteur de regretter que l’homme d’affaires ait osé déclarer à  travers les médias que les financements avaient déjà démarré au niveau de Touba. Ibra Sall de marteler que les banques embarquées refusent, aujourd’hui, et dégagent en touche toute forme de responsabilité. Sokhna Sigué Guèye, actrice de développement d’emboucher la même trompette et de souhaiter que leurs frais leur soient remboursés. 

Joint au téléphone par Dakaractu, Ahmed Fall Braya a dégagé en touche les accusations signalant que la banque partenaire s’est rendue compte que beaucoup de personnes qui souhaitaient bénéficier de ces financements n’avaient  pas d’activités économiques. Mieux, « toutes les personnes bancables au niveau de Mbacké ont été financées sans problème ». Ahmed Fall Braya  qui signale leur avoir offert la somme d’un million de francs en guise d’appui, martèle que tous ceux qui ont eu à dépenser le plus petit  franc dans le cadre des frais de dossier seront remboursés jusqu’au dernier centime par celui qui était chargé de récupérer leur argent. Un certain Cheikh Mbacké Ngallo et un autre du nom Momar Guèye veilleront à ce que tout rentre dans l’ordre. 



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire