Me Anges Kevin Nzigou se retire de la défense du petit Rinaldi disparu depuis 40 jours


Le petit Rinaldi reste introuvable depuis 40 jours © D.R

Me Anges Kevin Nzigou, l’avocat choisi pour défendre le dossier du petit Rinaldi (3 ans) disparu mystérieusement depuis  40 jours du village Abbé, proche de Bitam  dans la province du Woleu-Ntem (nord du pays), a annoncé dans un communiqué, qu’il se retirait de la défense à cause du comportement  rétrograde de la famille du disparu.

«  Alors que madame le ministre, consentait à recevoir la maman du jeune Rinaldi accompagnée de sa famille le vendredi 21 février 2020 à 14 h, j’ai été surpris de la décision prise par sa famille de ne pas associer la mère à cette rencontre. En estimant qu’il n’existe pas plusieurs  mandataires  dans une stratégie judiciaire et le climat familial ne permettant pas d’exercer mon activité  avec sérieux et crédibilité je ne pourrais plus  dans ces conditions assurer la défense de mademoiselle Mete et son fils Rinaldi », a annoncé avec regret Me Nzigou.

Me Anges Kevin Nzigou dit avoir sollicité l’audience auprès du ministre de la justice Erlyne Antoinella Ndembet-Damas pour essayer de voir clair dans ce dossier de disparation du petit Rinadli aux contours flous.

« Face aux balbutiements de la procédure ouverte devant le tribunal d’Oyem et notamment l’aberration qui a conduit à l’inculpation de la mère au motif  sur un motif juridiquement infondé, nous avons trouvé utile de commencer les alertes par la première  autorité de la justice », a-t-il relevé.

Antoine Relaxe     



gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire