Passation de charges à l’Union des Parlementaires Africains (UPA)



Le président de l’Assemblée national de la république de Djibouti, Mohamed Ali Houmed, est le nouveau président de l’Union des parlementaires africains (UPA) , il substitue à ce poste le Burkinabé Alassane Bala Sakandé.

La cérémonie de passation de charges s’est tenue le 21 février 2020 au siège de cette institution à Abidjan-Plateau. Boubacar Gado Idi de la république du Niger, secrétaire général de l’Upa, a officié cette cérémonie.

Le président sortant, Alassane Bala Sakandé, s’est d’abord prononcé sur l’historique de la bâtisse qui abrite le siège de l’organisation. « Pour ceux qui ne le savent pas, le bâtiment qui abrite le siège de l’Upa fut la résidence de feu le président Félix Houphouët-Boigny. Un bâtiment pareil renferme beaucoup de choses pour la nation ivoirienne », a-t-il confié.

Par ailleurs, il a remercié le nouveau responsable de l’Upa, tout en rappelant sa proposition lors de sa mandature, à savoir de faire passer la durée du mandat à deux ans. Ce, « afin de permettre à l’équipe dirigeante de pouvoir accomplir au mieux sa mission, mais pas de manière rétroactive », a-t-il souligné.

A son tour, Mohamed Ali Houmed, a souligné la lourde tâche qui l’attend. Mais se dit rassuré grâce aux jalons établis par celui à qui il succède. « En ce jour, je mesure pleinement l’ampleur de la tâche qui m’attend. Mais mon homologue et prédécesseur a déjà tracé la voie. Je reste persuadé que nous allons accomplir un travail formidable sur ses traces », a-t-il affirmé.

Après les déclarations, l’ex et le nouveau président de l’Upa ont été reçus par le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, son excellence Amadou Soumahoro. Il a rappelé à l’auditoire que les structures prônant les relations entre Africains, ont été conseillées par les pères fondateurs du continent noir.

Quant au nouveau président de l’Upa, il a profité de cette tribune pour faire savoir ses ambitions. La première des choses qu’il mettra en place est une statue qui représente feu Félix Houphouet Boigny, pour valoriser son esprit, a-t-il déclaré.

L’un des plus grands travaux qu’il ambitionne de réaliser est de rassembler l’ensemble des parlements des pays d’Afrique qui sont 41 aujourd’hui. Il a soutenu adjoindre les 13 autres, pour que l’Union des parlementaires africains soit complète.

Rappelons que l’Union Parlementaire Africaine (Upa), ex-Union des Parlements Africains, est une Organisation interparlementaires continentale créée à Abidjan le 13 Février 1976. Ses Statuts ont été modifiés et adoptés le 8 Novembre 2016 à l’occasion de la 39ème Conférence qui a eu lieu à Rabat (Maroc).

JOB



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire