Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?


L’étalement de la ville de Ouagadougou allonge les distances à parcourir et expose les usagers vulnérables, comme les piétons, les cyclistes et les deux roues motorisées, au risque d’accident de la route. Les enfants de moins de 15 ans sont particulièrement concernés. Plusieurs facteurs sont favorables à l’accident : le moyen de déplacement, le comportement de l’usager de la route, la conception de l’infrastructure (manque de trottoirs,…), le non-respect des règles de circulation et de protection routière. La priorité est de mieux protéger les jeunes populations face aux risques routiers.

Entre avril et juillet 2016, une enquête a été réalisée au Centre Hospitalier Universitaire Pédiatrie Charles de Gaulle (CHUP-CDG) sur les enfants de moins de 15 ans victimes d’accidents de la route.

Les résultats montrent que les accidentés pris en charge aux urgences chirurgicales pédiatriques sont en majorité des piétons (60,26%). Les enfants sont victimes de la route dans des contextes différents (graphique).


Une enquête complémentaire sur le risque d’accident de la route a été également réalisée auprès de 523 élèves dans 12 écoles primaires de Ouagadougou. Les résultats révèlent que 149 enfants enquêtés ont eu un accident de la route, dont 75,17 % sont issus de la zone lotie et 24,83 % du non loti.

On constate également que les enfants vivant dans les zones non loties ont une prise de conscience plus réaliste vis-à-vis du risque d’accident. En effet, parmi les enfants qui pensent que se déplacer à moto en compagnie d’un parent n’est « pas du tout dangereux », 66,38 % vivent dans la zone lotie contre 33,62 % dans le non loti.

Il est nécessaire d’inculquer aux plus jeunes les bonnes habitudes et pratiques en matière de sécurité routière, dans les familles et à l’école. Une prise de conscience du risque de la route et l’implication des parents est également importante dans la réduction de l’exposition des enfants dans leurs activités quotidiennes.

Référence :

Ouedraogo, M., 2019. Accidents de la route et recours aux soins chez les enfants de moins de 15 ans à Ouagadougou (Thèse de doctorat en Géographie). Université de Caen Normandie.

Ce travail a été réalisé dans le cadre du programme Equité santé dirigé par V. Ridde (http://www.equitesante.org) dont fait partie le projet TRAUMA réalisé sous la responsabilité d’E. Bonnet (IRD). La diffusion des résultats s’inscrit dans les activités menées par l’équipe Renard (Université de Montréal) pilotée par C. Dagenais.

E. Bonnet (IRD), M. Ouedraogo (Univ. de Caen)





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire