Algérie: Skikda – 12 poètes à la 6e édition du concours « Farès El Kaouafi »


Skikda — Le coup d’envoi de la sixième édition du concours de poésie « Farès El Kaouafi » a été donné, mardi, à la Maison de la culture « Mohamed Siradj » de la ville de Skikda, avec la participation de 12 poètes.

Ce concours, organisé sous le slogan « Avec la poésie, nous jouons la mélodie de la vie », comprend deux tours éliminatoires à l’issue desquelles les lauréats seront sélectionnés et connus le 17 mars prochain à l’occasion de la célébration de la fête de la victoire (19 mars), a affirmé, à l’APS, Zidane Meghlaoui, directeur de la Maison de la culture.

Il s’agit, souligne-t-il, en outre de « contribuer au développement des tendances littéraires des jeunes et de les cultiver à l’avenir, mais aussi de créer une passerelle de communication et d’échanges entre les auteurs pour dynamiser la poésie en arabe classique et la promouvoir ».

Selon le même responsable, ce concours est ouvert aux poètes de la wilaya de Skikda n’excédant pas 30 ans, ajoutant que les poèmes retenus doivent être écrits en arabe classique et n’ayant pas remporté de prix auparavant.

Le concours sera supervisé par un jury composé de poètes et d’enseignants universitaires et sera présidé par Rabah Douas, en plus de Abdeslam Djaghdir et Riyad Massis.

Dans une déclaration à l’APS, M. Douas a indiqué que « le jury évaluera les poèmes des participants en s’appuyant sur plusieurs critères tels que la sonorité des rimes, l’emploi de l’image poétique, le choix du lexique poétique, la construction et le style du poème en sus du bon usage des règles grammaticales et de conjugaison et la manière de réciter les vers ».



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire