Ali Akbar Onanga Y’Obegue regagne les rangs du PDG


Le président de la Commission permanente de discipline du Parti démocratique gabonais (PDG) a annoncé mercredi la réhabilitation de quatre militants qui avaient été exclus en 2019 pour indiscipline.

L’ancien membre du bureau politique et  députe du 1er siège du département de la Lekoni-Lekori, Ali Akbar Onanga vient d’être réhabilité dans son statut de militant du Parti démocratique gabonais (PDG) par le président du PDG, Ali Akbar Onanga. Cette décision intervient près de sept mois après l’exclusion de l’ancien ministre des rangs du parti dont il était l’une des têtes de prou dans sa localité.

Dans sa décision d’exclusion, le secrétariat exécutif du PDG reprochait au cadre une déclaration faite sur sa page Facebook, au lendemain de la tournée de l’ancien Directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, dans plusieurs villes de la province du Haut-Ogooué. Selon ladite décision, ces déclarations tendaient  ‘’ non seulement à semer de façon insidieuse la confusion et la discorde dans les esprits des militants du PDG. Mais aussi de nature à remettre en cause la teneur du message du distingué camarade président Ali Bongo Ondimda, traduit par le secrétaire général, Eric Dodo Bouguendza, a l’ensemble des militants lors de sa tournée nationale.’’

Comme il fallait s’y attendre, le processus légal prévu en cas d’exclusion avait aussitôt entrainé la perte de son statut de député à la suite d’une décision de la Cour constitutionnelle qui avait préalablement été saisie par le bureau de l’Assemblée nationale pour constater la vacance du 1er siège du département de la Lekoni-Lekori.

Alors que l’élection législative partielle consécutive a cette exclusion est prévue dans les jours avenirs, les observateurs s’accordent déjà à dire que Ali Akbar Onanga reste la cartouche gagnante du PDG sur le 1er siège du département de la Lekoni-Lekori.

Si la décision d’exclusion du député Ali Akbar Onanga est celle qui avait fait mouche au sein de l’opinion, notons que d’autres militants exclus en 2019 ont également été réhabilités. Il s’agit de Clarisse Aboulou ep. Zombi du 2e arr. de la commune de Moanda ; Appolinaire Mounanga du département de l’Ofooue-Onoye dans l’Ogooue-lolo et Patrick Moudounga du département d’Etimboue dans la province de l’Ogooué-Maritime.

Lisa Mboui





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire