Angola: Le pays et la Guinée équatoriale relancent leur coopération pétrolière


Luanda — L’Angola et la Guinée équatoriale vont relancer la coopération dans le domaine du pétrole et du gaz, dans le cadre du renforcement des liens existants entre les deux pays.

L’intention a été exprimée par le secrétaire d’État aux Mines et aux Hydrocarbures de la République de Guinée équatoriale, Santiago Nsuga, lors d’une audience que lui a accordée lundi par son homologue angolais, José Barroso.

Lors de la rencontre, les secrétaires ont évalué l’impact de la pandémie du coronavirus (Covid-19) et les implications de la baisse du prix du baril de pétrole sur le marché mondial, en tant que membres de l’OPEP (Organisation des pays producteurs de pétrole).

Dans l’agenda de la coopération entre les deux pays, la relance des accords qui couvriront les secteurs de la formation du personnel, de la production, de l’exploration et de la commercialisation des hydrocarbures, visant à convertir les ressources naturelles en développement et bien-être des familles.

L’industrie pétrolière angolaise a une histoire qui remonte aux années 1900-1910.

L’Angola a également de l’expérience avec le projet de gaz non liquéfié (Angola LNG), dans la province de Zaire, avec une capacité de 5,2 millions de tonnes / an, étant à cet effet, une importante source d’échange pour la Guinée équatoriale, pays producteur de pétrole et de gaz qui a déjà établi des relations avec le Cameroun, le Nigéria et São Tomé et Príncipe.

Rappelons que l’ANPG a lancé un processus d’appel d’offres pour les blocs au cours de la période 2019-2025 et voit dans l’échange d’informations avec ses homologues en Afrique un moyen important de renforcer la position du continent dans le contexte mondial.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire