au Gabon, Ali Bongo veut rassembler, mais ne renforce pas les mesures



Publié le :

Le président gabonais s’est exprimé mercredi soir 18 mars à la télévision, avec un message de rassemblement. Mais sans annoncer de mesures supplémentaires. 

Ali Bongo, qui n’avait pas pris la parole depuis le déclenchement de l’épidémie, a rompu le silence hier soir. Il a appelé le peuple au rassemblement, à l’unité pour vaincre l’épidémie du Covid-19. Le chef de l’État gabonais demande à la population de respecter les directives du gouvernement sous peine de sanction. En revanche, pas de renforcement des dispositions de lutte pour le moment.

Mes chers compatriotes, soyez rassurés que je prendrai le moment venu, avec autorité, en toute responsabilité, des décisions fortes pour renforcer les mesures déjà prises si cela s’avérait nécessaire. Il en va du principe de précaution, il va en va de votre protection. Vous l’avez bien compris, le combat contre le Covid-19 n’est pas un combat individuel. Ce n’est même pas un combat de l’État. C’est notre combat à tous que nous devons mener aujourd’hui, demain, et dans les mois à venir. Mes chers compatriotes, ensemble, tous ensemble, nous surmonterons cette difficile épreuve qui destructure notre société. J’en appelle donc solennellement à l’union, à la solidarité de la nation gabonaise dans son entièreté. Faisons paix à nos divisions, nos contradictions. L’heure est au rassemblement.

Il y a trois cas confirmés au Gabon.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire