Au Zimbabwe, des soignants s'alarment du manque de préparation à la menace virale




Le président Emmerson Mnangagwa a décrété l’état de désastre naturel lundi 16 mars face à la pandémie de coronavirus. Mais les  frontières restent ouvertes, ce qui suscite de nombreuses inquiétudes car l’Afrique du Sud a déjà plus de 100 cas confirmés.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire