À la Une: Côte d’Ivoire, démission du ministre des Affaires étrangères Marcel Amon Tanoh



Tout s’accélère en Côte d’Ivoire. Alors qu’en raison de l’épidémie, l’exécutif a annoncé jeudi soir que la réforme du code électoral se ferait par ordonnance, Marcel Amon Tanoh, auparavant, avait en effet démissionné.

Un vrai coup dur pour le pouvoir

Un départ « fracassant » estime le site Yeclo, et qui « n’arrive pas au bon moment ». Ce que vient de « subir » Alassane Ouattara, c’est une « onde de choc », formule ce journal en ligne. Selon Yeclo, « le pied de nez d’Amon-Tanoh sonne comme un désaveu du choix du candidat du parti qui va laisser des traces, en impactant le RHDP », le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (c’est-à-dire la coalition formée du RDR d’Alassane Ouattara et de quelques autres petites formations politiques).



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire