Benyamin Nétanyahou, seul décideur de la politique sanitaire israélienne



De plus en plus de professionnels de la santé reprochent au Premier ministre israélien de faire appel davantage aux conseils de l’armée et des renseignements qu’à ceux des médecins pour décider des mesures à tenir contre la pandémie de Covid-19. Conséquence, déplore le quotidien Ha’aretz : “un processus de prise de décision approximatif”.

La gestion de la plus grave crise sanitaire de l’histoire d’Israël a été confisquée aux responsables de la santé par le Premier ministre Benyamin Nétanyahou, déclarent des responsables du ministère de la Santé. Ce qui ne s’évoquait au début que sous formes d’interrogations émises par les professionnels bouillonne et menace d’éclater au grand jour, révélant un processus de prise de décision approximatif ayant un impact sans précédent sur la vie quotidienne des Israéliens.

L’opinion israélienne pourrait croire que la crise du coronavirus est gérée dans le cadre de délibérations professionnelles. En réalité, les hauts responsables du ministère de la Santé et le groupe de travail du ministère sont tenus à l’écart des discussions.

Une équipe sans aucune compétence médicale

La crise du coronavirus est gérée par Nétanyahou, des responsables des services de sécurité et une poignée de fonctionnaires qui soutiennent ses vues. Quant au ministre de la Santé, Yaakov Litzman [un rabbin ultraorthodoxe], il est dépassé par les événements.

Un des membres clés de l’équipe de Nétanyahou est le professeur Ran Balicer. Lors de ses apparitions médiatiques, il soutient le recours aux

[…]

Ido Efrati et Or Kashti

Lire l’article original

Source

Premier journal publié en hébreu sous le mandat britannique, en 1919, “Le Pays” est le journal de référence chez les politiques et les intellectuels israéliens.
Aujourd’hui situé au centre gauche, Ha’Aretz a toujours cultivé une ligne

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire