Lutte contre la pandémie COVID-19: l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire (APROMAC) monte au créneau



Eugène Kremien, président du conseil d’administration de l’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire(APROMAC) a animé une conférence de presse au siège du FIRCA sis à Cocody ce mercredi 25 mars 2020.

L’intérêt de cette conférence était de montrer que l’APROMAC ne reste pas de marbre face à l’actualité de la pandémie COVID-19. Le PCA Eugène Kremien a expliqué toute son inquiétude au vu des dégâts que cause la COVID-19 « cette maladie ,comme nous le savons tous, fait des ravages et fait peur à toute l’humanité » , a-t-il dit avant d’indiquer son impact négatif sur le secteur du caoutchouc: « aujourd’hui nos principaux partenaires, nos clients en Asie, en Europe et en Amérique sont fermés. Nos usines Ivoiriennes qui font essentiellement de la première transformation ne peuvent plus avoir accès à ces marchés ». Pour Eugène Kremien il va en résulter progressivement un ralentissement de l’activité de transformation du caoutchouc naturel, voir son arrêt total.

Interrogé sur les dispositions que prend l’APROMAC dans la lutte contre la COVID-19, Eugène Kremien a invité les acteurs du secteurs hévéa, les travailleurs en plantations et dans les usines, les encadreurs, à appliquer systématiquement les gestes barrières prescrits par les spécialistes du ministère de la santé et de l’hygiène publique.

Aussi a- t-il fait savoir que sur le terrain, des gants, des caches-nez des gels-hydroalcooliques bien que difficiles à obtenir sont en train d’être fournis en plus d’une politique de sensibilisation. « En économie il y’a ce que vous maitrisez comme donnée et il y’a tout ce qui est imprévu, nous n’avions pas prévu cette ampleur de la crise, mais en économie l’on dit également, après chaque crise il y’a l’embelli.

Nous sommes confiants qu’après cette crise ce sera l’embelli » a conclu le conférencier.

DA



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire