Angola: COVID – 19 – Le secteur des transports assure les services minimums


Luanda — En dépit de la pandémie du COVID-19, les services minimums des moyens de locomotion (aérien, ferroviaire, routier et maritime) seront garantis, aussi longtemps que durera l?état d?urgence en vigueur en Angola.

C’est ce qu’a fait savoir lundi le ministère des Transports, soulignant que les services minimums de locomotion seront assurés par les sociétés publiques et privées des transports en commun.

Les vols humanitaires et d’urgence, le transport de marchandises et celui des cargaisons maritimes resteront assurés, précise le ministère à travers un communiqué.

En ce moment exceptionnel, le secteur maintient le transport maritime pour l’industrie pétrolière, et le transport ferroviaire urbain et inter-municipal, avec limitation de fréquence et des passagers par des voitures destinées spécialement à ce service exclusif.

Dans ce contexte, tout autobus dont la capacité de transport est de 60 places, devra prendre à son bord à peine vingt (20) passagers, en vue de sauvegarder la vie humaine durant cette période de prévention obligatoire, précise le communiqué.

Pour les transports inter-municipaux, les autocars à 26 places transporteront, au maximum, huit passagers, et ceux de 30 places, seulement dix.

Les voitures qui assurent le service taxi prendront à peine deux passagers à leur bord, lit-on dans le communiqué parvenu lundi à l’ANGOP.

Cependant, le ministère des Transports recommande que le personnel de tous les moyens de transport doive se munir des masques, des gants, des produits antiseptiques à base d’alcool, du papier mouchoir et des sachets pour recueillir le déchets éventuellement contaminés.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire